turfone-artgang-handstyle

160708-turf1-web-main

Fundraising campaign initiated by artist Turf1 

We are proud to launch two limited edition products in collaboration with artist Turf1 to contribute & raise funds for the SPCA in opposition to the current legislative plan to institute a ban on certain dog breeds starting September 1st 2016.

1. Limited edition T-Shirt, now available in pre-order… Please click here for all info

2. Limited edition print, available on Monday August 1st at noon EDT… Click here for all info.

Please visit www.saferkindercommunities.com to find out more on how to help.

*****

Campagne de levée de fonds initiée par l’artiste Turf1

Nous sommes fiers de lancer deux items à tirage limité en collaboration avec l’artiste Turf1, en collaboration et pour lever des fonds pour la SPCA, en opposition aux nouvelles lois visant des espèces particulières de chien, devant entrer en vigueur en septembre.

1. T-Shirt en édition limitée, disponible maintenant en précommande… SVP voir toute l’info ici

2. Affiche à tirage limité, disponible le lundi 1er août à midi HAE… voir les infos ici.

Pour autres possibilités de contribution,  svp visiter le www.entoutesecurite.com

*****

« Chers Montréalais et Montréalaises,

Le samedi 18 juin, la SPCA de Montréal a appris, en même temps que les autres millions d’amoureux d’animaux montréalais, le plan de la ville d’adopter une législation visant des races particulières de chiens, laquelle débuterait en septembre.

Nous voulons que nos donateurs, nos supporteurs ainsi que tous les amoureux des animaux à Montréal sachent que la SPCA de Montréal n’acceptera pas cette décision, va se battre sans relâche et va tout mettre en place pour remplacer cette législation par un règlement juste, efficace et non discriminatoire.

Les législations visant des races particulières de chiens ne fonctionnent tout simplement pas. Il s’agit d’une réaction impulsive à un problème qui est beaucoup plus profond : la gestion des chiens agressifs. D’autres villes à travers l’Amérique du Nord en sont venues à la conclusion que ces interdictions visant des races particulières sont : injustes, coûteuses, inapplicables, et plus important encore, inefficaces pour réduire les morsures de chiens.

La SPCA de Montréal va fournir des ressources financières et légales pour livrer ce que les citoyens de Montréal méritent : une réglementation efficace pour traiter le problème de fond des agressions de chiens. Nous ne pouvons pas nous permettent que des animaux souffrent ou meurent au nom d’un plan qui s’est déjà révélé inefficace – aucun animal ne mérite cela. »

– Nicholas Gilman, Directeur général SPCA

*

« Ayant moi-même été propriétaire d’un Staffordshire Bull Terrier et d’un Pitbull qui ont été des chiens exemplaires, d’une gentillesse sans faille et d’une fiabilité totale, je m’oppose de façon absolue à une loi raciste et injuste qui impliquera la mort de milliers de chiens innocents et le déchirement de tant de foyers sous le seul prétexte d’une apparence physique « démonisée » par les médias et les opportunismes politiques.

J’appuie donc au coté de Artgang la position de la SPCA de Montréal et soutient son combat contre le plan de la ville d’adopter une législation visant des races particulières de chiens, laquelle débuterait en septembre 2016. 

Il existe des chiens extraordinaires et équilibrés de toutes les tailles et races, nous refusons l’euthanasie et les drames humains qu’impliqueraient le bannissement du Pitbull ou toute autres races de chiens.

Je vous remercie du fond du coeur de nous appuyer dans cette lutte. »

-Jean Labourdette, au coté de Artgang et en soutien a la SPCA de Montréal.

*

« Artgang est fier d’appuyer l’artiste Turf1 dans sa démarche tendant à dénoncer l’adoption imminente de législations visant des races particulières de chiens. Cette position est partagée par l’ordre des médecins vétérinaires du Québec et notre démarche cherche notamment à contribuer au financement des activités de la Société de Prévention de la Cruauté contre les Animaux sur cet axe.

Un consensus scientifique parait s’imposer contre l’adoption de telles mesures.

Nous considérons que les chiens dangereux posent un problème critique auquel de nouvelles mesures notamment plus dissuasives paraissent nécessaires.

Nous estimons cependant qu’il s’agit d’un enjeu de responsabilisation. Nous profitons des présentes pour nous interroger sur les dangers liés à des prises de position rapides et politiques. Les questions de sécurité publique sont souvent complexes et épineuses. Tenter d’y trouver des solutions rapidement et réactivement tend à développer, sinon multiplier, des problèmes autres, ce qui nous apparait un très lourd prix à payer pour une opportunité politique. »

-Louis-Nicholas Coupal, Artgang Montréal

*

Extraits, références & liens utiles:

Position de l’Ordre des Medecins Veterinaires du Quebec :

Positions de l’Ordre

Position sur le « bannissement » de certains types ou races de chiens

Considérant que l’environnement dans lequel évolue le chien et les conditionnements qu’il subit jouent un rôle crucial dans le comportement qu’il peut adopter sans égard au type ou à la race;

Considérant que le choix des animaux reproducteurs effectué par un éleveur ou des individus peut favoriser la sélection de traits de caractères agressifs;

Considérant que pour un chien mordeur ou agressif la socialisation et l’éducation sont souvent déficientes et contribuent à exprimer l’agressivité;

Considérant que nombre de municipalités ont décidé de bannir certains types de chiens compte tenu des inquiétudes soulevées par leurs citoyens;

Considérant qu’il est souvent difficile, voire hasardeux, de déterminer avec certitude le type ou la race d’un chien;

Considérant que bon nombre d’éleveurs et de propriétaires, responsables et respectueux, sont pénalisés par le bannissement de certains types ou races de chien;

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec est d’avis que l’agressivité que démontrent certains types ou races de chiens envers les humains ou les autres animaux est largement imputable aux méthodes utilisées lors de la sélection génétique, de la socialisation, du dressage, du conditionnement et de l’environnement dans lequel sont élevés ou gardés ces animaux;

Ainsi, l’Ordre affirme qu’il est inutile de bannir quelques types ou races de chiens que ce soit et invite plutôt les municipalités à cesser de recourir aux règlements bannissant certains types ou races de chiens et, s’il y a lieu, de modifier ceux déjà pris en ce sens;

L’Ordre des médecins du Québec demande aux municipalités d’adopter des règlements qui serviront davantage à contrôler les animaux mordeurs, sans égard au type ni à la race de chien, dans le but d’offrir une protection à leurs citoyens contre les chiens mordeurs ou dangereux.

ADDENDA

Afin d’appuyer la présente position, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec encourage les municipalités à développer des outils servant à la responsabilisation et l’éducation des éleveurs et des propriétaires de chiens. Du matériel d’éducation et de sensibilisation devrait également être offert à la population, afin de prévenir les morsures de chiens.

Date d’adoption : 16 juin 2016

**

http://blogues.lapresse.ca/sciences/2016/06/13/pitbulls-la-fausse-solution/

**

http://www.jeanlessard.com/uncategorized/pourquoi-les-pit-bulls/

**

http://www.spca.com/?p=12955&lang=fr

**

http://montreal.ctvnews.ca/mobile/video?clipId=896199

**

English:

Having been the owner of a Staffordshire bull terrier and a pitbull myself, both of which were exemplary dogs with great kindness and reliability, I am absolutely opposed to a racist and unjust law which will lead to the deaths of thousands of innocent dogs and the tearing apart of countless homes on the sole pretense of a physical appearance that is “demonized” by media and opportunistic politics.

Alongside Artgang, I support the Montreal SPCA’s position and support its fight against the city’s plan to adopt legislation aimed at specific dog races which would begin in September  2016.

Many exemplary and well-balanced dogs exist of all races and sizes, we refuse the euthanasia and human tragedy that would bring about a ban on pitbulls or of any other breed.

I thank you from the bottom of my heart for your support in this fight.

-Jean Labourdette, alongside Artgang and in support of the SPCA of Montréal.

*

Artgang is proud to support artist Turf1 in his effort to denounce the imminent adoption of legislature aimed at specific dog breeds. This stance is shared by the Québec veterinary medical order and our undertaking aims to aid the financing of the Society for the Prevention of Cruelty to Animals’ activities in this matter.

A scientific consensus seems to impose itself against the adoption of such measures. 

We consider that dangerous dogs pose a critical problem for which new, more dissuasive measures seem necessary.

We believe however that it is a matter of accountability. We are using this opportunity to question the dangers of rapid positioning in regards to policies. Matters of public safety and well-being are often complex and thorny. To take rapid and reactive positions tends to develop or exacerbate problems, which to us seems a steep price to pay in the name of political opportunity. 

-Louis-Nicholas Coupal, Artgang Montréal

 

*

References and more:

The American Veterinary Society of Animal Behavior invites you to share this position statement on breed-specific legislation to discount common fallacies of “easy fixes” that are often based on myths, and instead promote awareness that will reduce the prevalence of aggression toward people and promote better care, understanding, and welfare of our canine companions.

http://avsabonline.org/uploads/position_statements/Breed-Specific_Legislation-download-_8-18-14.pdf

**

http://montreal.ctvnews.ca/mobile/video?clipId=896199

**

http://www.jeanlessard.com/uncategorized/pourquoi-les-pit-bulls/

**

http://www.spca.com/?p=12955&lang=fr

**

http://montreal.ctvnews.ca/mobile/video?clipId=896199

**

http://blogues.lapresse.ca/sciences/2016/06/13/pitbulls-la-fausse-solution/