JOUR 4 DU FESTIVAL FILMINISTES

PROGRAMME DOUBLE:
► 5 à 7 de courts métrages de la relève: Corps intimes//Corps extimes
► Film de clôture : Grâce radicale de Rebecca Parrish
► Remise des prix

// 5 à 7 de courts métrages de la relève: Corps intimes//Corps extimes
// Portes : 16 h 30 | Projection : 17h00 à 19h00

Les corps féminins sont chargés de significations multiples et variables, imposées aux femmes de manière diffuse et depuis longtemps. Le contrôle du corps des femmes est un enjeu essentiel aux luttes féministes : qu’elles le perdent, qu’elles le gagnent, qu’elles le reprennent, les femmes doivent avant tout s’interroger et prendre conscience des problématiques que leurs corps soulèvent. Les courts métrages que nous proposons pour cette séance visent ainsi à réfléchir aux corps des femmes sous différents angles, que ce soit par les menstruations, par la notion de consentement, par la pilosité ou la sexualité.

Avec des films de Victoria Ruhe, Charlotte Forsgård, Noémie Brassard,Rojin Shafiei, Hanna Barrantes, Éléonore Coyette, Emma Séméria, Mara Joly et Gabrielle Demers.

Pour les détails de la programmation, c’est ici :
👉 https://www.festivalfilministes.com/

// FILM DE CLÔTURE : Grâce radicale
// Projection : 19h30

GRÂCE RADICALE DE REBECCA PARRISH
Première montréalaise | 2015 | États-Unis | s.t. français | 85:00 | documentaire

En tant que féministes, on condamne souvent la religion catholique d’être une institution patriarcale et désuète, désapprouvant du même coup toutes celles qui ont la vocation. Depuis Vatican II, les religieuses catholiques se sont dépêtrées d’un habit qui les enfermait dans une position passive et ont investi la société laïque pour venir en aide et prendre soin de celles et ceux qui sont dans la marge. Nous souhaitons interroger le travail des femmes religieuses pour la justice sociale, ainsi que leur lutte pour l’ordination des femmes à la prêtrise et pour un changement systémique de la structure de l’Église.

Projection suivie d’une discussion avec Pauline Jacob, théologienne féministe, Élisabeth Garant, directrice du Centre justice et foi, Amélie Villeneuve, intervenante en soin spirituel et soeur Gisèle Turcot, supérieure générale de l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal.

// Remise des prix
// Environ 21h30

Jury de la compétition longs métrages constitué des réalisatrices:
Magenta Baribeau | Sophie Bissonnette | Myriam Therrien | Kimura Byol

Jury de la compétition de la relève québécoise constitué des réalisatrices:
Zaynê Akyol | Kalina Bertin | Anouk M. Renaud

► Tarif :
7,00$ en prévente | 9,00$ à la porte

► Accessibilité :
Artgang Plaza
Métro Beaubien
Accessible aux personnes en fauteuil roulant
18 ans et +