FANTÔMES

C’est un regard photographique sur l’incurie de l’homme pour son prochain.
C’est la mémoire d’un entre monde.
C’est le portrait d’êtres à l’existence suspendue.
C’est l’écho sourd d’un manoir disparu.
Un manoir fantôme.

L’EXPOSITION

L’exposition photographique FANTÔMES est le fruit d’un long travail entrepris par Olivier Tétreault datant de sa collaboration au tournage du film documentaire MANOIR réalisé par Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe.

Le film retrace la dernière année de vie du Manoir Gaulin à St-Hyacinthe. « Le manoir », était en fait un ancien motel reconverti en centre d’hébergement alternatif pour anciens psychiatrisés de l’hôpital de St-Hyacinthe. Entre ces murs co-habitaient de 30 à 40 résidents, tous atteints de troubles psychologiques divers. À l’écart de la ville, le manoir Gaulin et ses pensionnaires étaient pratiquement invisibles aux yeux des autres. Ils vivaient dans une bulle de temps emprunté, jusqu’à l’achat du Manoir, par un promoteur immobilier. L’existence fragile des pensionnaires s’est alors fracturée à nouveau et ils furent forcés de quitter les lieux à la recherche d’un nouveau chez-soi.

Le 22 décembre 2012, les derniers résidents abandonnèrent les lieux. Le manoir fut vampirisé pour ses matériaux, puis totalement détruit.

Aujourd’hui il ne reste qu’un terrain vague sans âme.

Tout au long du tournage, Olivier Tétreault a, tout en signant la direction photo du film, photographié les lieux, les gens, la charge émotive sourde qui y régnait et a tenté par ses images, de donner le plus de dignité possible aux résidents.

La série photographique FANTÔMES est la fin et l’aboutissement d’un long processus de création qui l’aura hanté durant plusieurs années.

VERNISSAGE

Nous vous convions au vernissage vendredi 9 février dès 18h.
L’artiste sera sur place pour répondre à vos question.